Agenda 21 Agenda 21

Accessibilité| Contact| Espace membres| Flux RSSFlux RSS| Retrouvez-nous sur : Facebook Dailymotion Disponible sur App Store Disponible sur Google Play
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Conseil de l'Agenda 21
Réduire le texteAgrandir le texteInverser le contrasteRétablir les styles par défautImprimer la pageEnvoyer à un amiAjouter aux favoris

Le Conseil de l'Agenda 21

En octobre 2007, la Ville de Saint-Egrève met en place une instance de suivi et d'évaluation de son Agenda 21. Démarche innovante, le Conseil de l'Agenda 21 permet aux Saint-Egrévois de s'investir pleinement dans la démarche développement durable initiée par la Ville.

Le Conseil de l'Agenda 21 a pour objet de s'associer à la démarche d'Agenda 21 lancée par la Ville en participant activement au suivi, à la mise en œuvre et à l'évaluation de cette stratégie de développement durable, pour une évolution optimale de l'Agenda 21 local.

Compte tenu de la forte dynamique participative initiée durant l'élaboration de la démarche et de l'intérêt affiché par de nombreux Saint-Egrévois pour le projet de développement durable de leur cité, la Ville avait souhaité inscrire dans la durée cette dynamique citoyenne et a instauré en octobre 2007, une instance citoyenne de suivi et d'évaluation de son Agenda 21 : le Conseil de l'Agenda 21. Avec cette instance, la Ville souhaitait poursuivre la diffusion des principes et enjeux du développement durable auprès de tous les habitants et acteurs du territoire.

réunion du Conseil de l'Agenda 21

Cette démarche innovante de Conseil de l'Agenda 21 offrait à tous les Saint-Egrévois (habitants et acteurs socio-économiques) la possibilité de s'investir pleinement dans la démarche en participant activement au suivi, à la mise en œuvre et à l'évaluation de cette stratégie de développement durable. L'ensemble des avis de l'instance sur les chantiers agenda 21, ses propositions et ses préconisations sur les travaux et les actions de la Ville étaient synthétisés à la fin de chaque année dans un rapport annuel présenté en introduction de la séance du Conseil Municipal de septembre. Ce rapport était ensuite rendu public et accessible sur le site internet de la Ville. En plus de la diffusion du rapport annuel, une couverture médiatique importante des travaux de l'instance était assurée par le service communication de la Ville.

Ce mode de fonctionnement permettait de rendre visible auprès du grand public les travaux de l'instance et renforçait la crédibilité de la démarche de la Ville. Les citoyens pouvaient ainsi juger les réalisations de la Ville en faveur du développement durable non seulement via les communications institutionnelles mais également par les analyses de cette instance citoyenne.

Si le travail du Conseil de l'Agenda 21 s'est fait dans un premier temps (d'octobre 2007 à décembre 2009) sur l'étude de la totalité des fiches chantiers Agenda 21, la Ville a engagé avec l'instance un travail de réactualisation du conseil en 2009 qui s'est traduit par l'adoption en juin 2010 d'une nouvelle charte de fonctionnement de l'instance. Cette modification de la charte, réalisée en concertation avec les membres, avait pour but de faire évoluer le travail de l'instance pour garantir toute sa pertinence dans la démarche d'Agenda 21. Par cette modification, la Ville a réaffirmé sa volonté de voir cette instance participative perdurer de manière efficace et pertinente. La Ville a ainsi anticipé la démotivation et la baisse de la participation des habitants en faisant évoluer le Conseil de l'Agenda 21 avant de rencontrer des difficultés importantes.

La principale modification introduite par la nouvelle charte de juin 2010 avait pour but de faciliter l'implication du Conseil de l'Agenda 21 dans les travaux et réflexions en cours, afin notamment de donner des résultats plus tangibles et concrets à ses réflexions et ses propositions.

Pour cela, un nouvel outil a été mis en place : les lettres de mission. L'introduction de cet outil a profondément modifié la méthode d'animation de cette instance. En réponse aux lettres de mission, construites et élaborées en collaboration entre le Conseil de l'Agenda 21, l'instance était appelé à rendre collectivement des avis et faire des propositions sur des sujets ou des projets d'actualité en faveur du développement durable. Ainsi au travers des réflexions menées et du travail rendu, le Conseil de l'Agenda 21 est devenu une instance d'aide à la décision pour la Ville.

Infos pratiques

Renseignements
Hôtel de Ville BP-120
36, avenue du Général de Gaulle
38521 Saint-Egrève Cédex

Fabien Scarabelli - chargé de mission développement durable - Tel : 04 76 56 53 03

fabien.scarabelli@mairie-st-egreve.fr

Partager cet article |

APIH : à vos propositions!

Lundi 9 avril commence la deuxième campagne APIH à Saint-Egrève.

Cette année encore, les habitants sont invités à proposer des idées pour améliorer leur cadre de vie. Les meilleurs seront sélectionnés par les Conseils des habitants et financés par la Ville.

Visuel APIH 2018

Comment ça marche ?

Les Saint-Egrévois formulent une ou plusieurs idées via le formulaire en ligne. Une fois déposées, ces idées sont étudiées par les services municipaux afin de déterminer leur faisabilité et leur coût réel. Les projets recevables issus des idées des habitants sont ensuite soumis à l'analyse des Conseils des habitants pour être hiérarchisés.

En savoir plus sur l'édition 2018 du dispositif APIH

Déposer son idée ou sa proposition de projet APIH

Charte citoyenne "Jardinons autrement à Saint-Egrève"

 

Charte Jardinons Autrement à Saint Egreve
Charte Jardinons Autrement à Saint EgreveCharte Jardinons Autrement à Saint Egreve

Découvrez la charte citoyenne "Jardinons autrement à Saint-Egrève", fruit du travail entre la Ville de Saint-Egrève et les membres du Conseil de l'Agenda 21

Télécharger la charte